Imprimer

Vivre et comprendre la laïcité - NOUVEAU

Contexte :

 

Depuis les années 90, des débats relatifs aux faits religieux sont apparus de façon récurrente sur la place publique. La France, qui avait connu un long et fort mouvement de sécularisation doublé d’un cadre légal spécifique en matière de laïcité, a vu émerger de nouvelles façons d’exprimer les croyances qui déstabilisent parfois les agents de l’Etat. L’actualité tragique de ces dernières années a encore accentué ces crispations. Les professionnels se trouvent quelquefois démunis devant  des  situations  ou  des  comportements  qu’ils  n’avaient  jusqu’alors pas  appréhendés.

 

Nombre d’idées reçues, contre-sens et malentendus circulent sur la laïcité et participent à entretenir un climat de défiance vis-à-vis des institutions et des tensions au sein de notre société entre deux perceptions opposées : celle d’une laïcité menacée par une plus grande visibilité du fait religieux dans l’espace public et celle d’une laïcité vécue comme un outil de discrimination en raison de l’appartenance religieuse.

 

Cette formation vient clarifier le sujet de façon pratique et concrète pour permettre aux professionnels de gérer sereinement les faits religieux et les champs d’application de la laïcité dans leur contexte professionnel spécifique.

 

 

Durée :

1 à 2 jours

 

Public :

Formation professionnelle continue des agents de la fonction publique quel que soit le statut.

Formation initiale pour les agents nouvellement nommés dans une collectivité territoriale.

 

Objectifs :

ü  Appliquer la laïcité au sein de leurs équipes selon le cadre prévu par les lois régissant la laïcité en France

ü  Evaluer les situations à caractère religieux afin de réagir efficacement

ü  Négocier avec les différents interlocuteurs pour appliquer la laïcité dans une ambiance sereine et non discriminante en respectant les contraintes liées au bon fonctionnement du service public

 

Contenu :

ü  Etat des lieux, le cadre légal

·       La loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat

·       La loi de 2004 sur le port de signes religieux ostentatoires

·       La loi de 2010 sur la dissimulation du visage dans l’espace public

·       Le régime concordataire en Alsace Moselle et les régimes exceptionnels

·       Réflexions actuelles

 

ü  Application dans les cas concrets des problématiques du service public

·       Assurer le bon fonctionnement du service, le devoir de neutralité

·       La délégation de service public

·       La problématique spécifique de l’éducation nationale

·       Gérer les situations courantes (port du voile, prière, ramadan, Shabbat, relations femmes-hommes…)

·       Utiliser la communication interculturelle pour favoriser une application sereine de la laïcité

 

ü  Explicitation de la distinction entre culturel et cultuel

·       Focus sur le financement des cultes

 

ü  Outils pour aborder l’interculturalité religieuse

·       Connaître les rites et les pratiques religieuses (temps de prières, fêtes religieuses, jeûne, alimentation confessionnelle…) pour mieux communiquer avec les usagers

·       Méthodologie de la communication interculturelle